Growth Hacking définition techniques et outils 2023

Points clés

Growth Hacking définition

Dans notre précédent article sur le Growth marketing , nous avons plongé dans le monde du marketing de croissance afin de comprendre comment il fonctionne, ce qui le différencie du marketing traditionnel et pourquoi votre entreprise doit l’adopter.

Si vous avez lu beaucoup de choses sur la façon de stimuler la croissance des entreprises, il est fort probable que vous soyez tombé sur l’expression « growth hacking », et il serait donc négligent de ne pas en parler.
Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre le marketing de croissance et le growth hacking, et si l’un est préférable à l’autre.

Les termes sont souvent utilisés de manière interchangeable, et il existe certainement un chevauchement des objectifs des spécialistes du marketing de croissance et des growth hackers. En fin de compte, il s’agit de deux approches axées sur les données et hyper centrées sur les mesures et la réalisation des indicateurs clés de performance.
Mais il y a aussi beaucoup de choses sur le growth hacking qui sont mal comprises ou mal interprétées.

Nous souhaitons à la fois expliciter la définition et démonter quelques-unes de ces idées fausses pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est réellement le growth hacking (et ce qu’il n’est pas).

Le concept de Growth Hacking est né à l’époque des startups à croissance rapide (c’est le premier responsable marketing de Dropbox, Sean Ellis, qui a inventé le terme en 2010). C’était à l’époque où des entreprises comme Spotify, Airbnb et Uber devenaient des canons de la Silicon Valley avec leur croissance monumentale.

Je développe des stratégies marketing de développement des ventes depuis des années. Au cours de cette période, j’ai beaucoup appris sur les leviers à actionner, la force avec laquelle il faut les actionner et l’ordre dans lequel il faut les actionner pour obtenir les meilleurs résultats.

Et croyez-moi, les techniques de Growth Hacking sont des leviers  très puissants – si vous les utilisez de manière stratégique.

Ce guide vous explique tout ce que vous devez savoir pour vous lancer dans le Growth Hacking en marketing.

DÉFINITION D’UN TERME DE MARKETING

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le Growth Hacking est un moyen de marketing hautement ingénieux et créatif, singulièrement axé sur une croissance à fort effet de levier, en mettant l’accent sur un retour sur investissement élevé dans un laps de temps comprimé.

Growth-Hacking

Les start-ups sont un type d’entreprise qui bénéficie souvent du Growth Hacking. Fraîchement arrivées dans le jeu et travaillant généralement avec moins de ressources et des budgets plus réduits que les entreprises plus établies, les start-ups peuvent gagner beaucoup du Growth hacking.

En fait, le Growth hacking peut parfois être le facteur déterminant de la survie d’une start-up dans les phases les plus précoces et les plus risquées de son développement.

Ce qu'est réellement le growth hacking (et ce qu'il n'est pas)

Il y a beaucoup de choses sur le growth hacking qui sont mal comprises ou mal interprétées.

Nous souhaitons démonter quelques-unes de ces idées fausses pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est réellement le growth hacking (et ce qu’il n’est pas).

 

Mythe n° 1 : le Growth Hacking est une nouveauté


Le terme « growth hacking » est peut-être très à la mode en ce moment, mais le concept lui-même n’est pas vraiment nouveau. Il a été inventé en 2010 dans un article de blog rédigé par Sean Ellis, entrepreneur et investisseur providentiel influent. Il a toutefois connu une véritable explosion quelques années plus tard, lorsque Andrew Chen (qui travaillait alors pour Uber) a déclaré avec audace que « le Growth Hacker est le nouveau VP Marketing ».
Mais avant même que ces deux-là ne lui donnent un nom et une certaine traction virale, des entreprises comme Facebook et LinkedIn construisaient leurs stratégies marketing autour d’une approche scientifique de la croissance rapide. Ce type de réflexion innovante et stratégique existe depuis des décennies.


Mythe n° 2 : Le Growth Hacking est une baguette magique


La façon dont le growth hacking est présenté, il est facile de comprendre pourquoi les entreprises pensent que c’est une solution miracle. Mais le ciel reste bleu, et les affaires sont un jeu de longue haleine. Aucune magie au monde ne peut donner des résultats instantanés, et le temps et l’effort restent des éléments nécessaires à la réussite de cette approche.
Le marketing de croissance et le growth hacking reposent tous deux sur l’intentionnalité et l’efficacité. S’il y a toujours une chance que vous tombiez sur quelque chose d’énorme et que vous ayez une campagne virale sur les bras, cela ne doit pas être votre attente dès le départ.
Ces méthodes se concentrent, au contraire, sur des tests et des ajustements constants pour découvrir des opportunités de croissance. Cela ne peut pas se faire du jour au lendemain. En outre, il faudra peut-être modifier profondément le mode de fonctionnement de votre entreprise pour y parvenir. Mais rien de ce qui vaut la peine d’être acquis ne vient jamais sans effort, n’est-ce pas ?


Mythe n° 3 : L’optimisation de la croissance est l’affaire d’un seul homme.


Au début du growth hacking, on croyait à tort que ce type de travail était l’apanage d’un type de personne bien précis. Le Growth hacker.

L’idée que vous pouviez embaucher un « gourou » du growth hacking, qui était un génie du marketing et possédait de folles compétences en codage, pour venir revitaliser votre entreprise mourante, était répandue.
Mais comme le temps l’a inévitablement prouvé, ce n’est pas le cas. La croissance n’est jamais le travail d’une seule personne.


Avez-vous besoin de quelqu’un dans votre équipe de croissance qui a des compétences en codage ?

Oui.

Quelqu’un avec une grande expérience du marketing ?

Oui. Quelqu’un qui a une connaissance approfondie de vos produits et services ?

Oui. Quelqu’un qui connaît bien l’analyse des données ?

Oui.
Une seule personne peut-elle (ou doit-elle) faire toutes ces choses ?

Absolument pas.


S’il est bon de rechercher des personnes possédant des compétences uniques pour contribuer à la croissance de votre entreprise, ne croyez pas qu’une seule personne puisse faire tout cela pour vous. S’associer à une équipe de croissance ou étoffer votre équipe de croissance en faisant appel à des travailleurs contractuels pour compléter vos employés à temps plein est une chose, mais n’oubliez pas qu’aucun homme n’est isolé. Si quelqu’un vous promet qu’il peut obtenir des résultats astronomiques à lui tout seul, passez votre chemin.


Mythe n° 4 : Le Growth Hacking est une solution unique.


De même que le growth hacking est parfois considéré comme une solution miracle, il existe une idée fausse selon laquelle il existe un « livre de jeu » du growth hacking dont tout le monde peut s’inspirer pour réussir. Si seulement c’était aussi simple, mais ce n’est tout simplement pas le cas.
Le jeu de la croissance consiste à se concentrer sur ce qui fonctionne pour votre marque et vos clients. C’est pourquoi l’approche est basée sur la méthode scientifique et implique d’innombrables séries de tests et de révisions. C’est une question d’individualité : ce qui fonctionne pour votre entreprise a très peu de chances de fonctionner pour quelqu’un d’autre, même si vous êtes dans le même secteur.
Chaque entreprise aura un chemin unique vers une croissance durable. S’il existe un cadre général de processus à partir duquel de nombreux growth hackers travaillent, il est essentiel que votre approche soit adaptée à votre produit, votre public, votre secteur, etc. Le growth hacking n’est pas une solution de copier-coller, pas plus que le marketing traditionnel.


Mythe n° 5 : le Growth Hacking peut compenser un produit de qualité inférieure


Quel est ce vieux dicton ? Ah, oui : « On ne peut pas mettre de rouge à lèvres sur un cochon. »
De nombreuses entreprises ont commis l’erreur de croire que le growth hacking pouvait leur permettre d’améliorer leurs résultats, même si elles vendent un produit médiocre. Si vous rencontrez des problèmes de qualité du produit ou de satisfaction du client, tenter de créer un moment « viral » ne servira à rien.
Mais le growth hacking peut finalement vous aider à améliorer votre produit. Le type de boucle de rétroaction instantanée que crée cette approche peut vous aider à ajuster non seulement votre marketing, mais aussi vos offres de produits et de services.
Il peut être difficile d’admettre que votre produit n’est pas tout ce que vous vouliez qu’il soit, mais considérez cela comme une occasion de résoudre les problèmes et de découvrir les domaines à améliorer qui, en fin de compte, ouvriront la voie à une croissance durable. Vous vous en porterez mieux sur le long terme.
Oublier le piratage et adopter les processus
Chez Millennium Digital , nous devons admettre que nous réagissons un peu par réflexe à l’utilisation du terme « hacking » lorsqu’il s’agit de parler de croissance.

Franchement, une croissance durable à long terme ne s’obtient pas à la hache, elle se mérite.

Chen lui-même s’est récemment exprimé en disant qu’à bien des égards, il regrettait son rôle dans la popularisation du terme, car il a été coopté par les spécialistes du marketing de contenu qui tentent de vendre des solutions rapides à des entreprises qui devraient plutôt se concentrer sur la révision de leurs processus.


Nous comprenons que lorsque vous regardez des entreprises comme Facebook, Uber et Airbnb, il peut être tentant d’imaginer qu’elles ont découvert une sauce secrète pour un succès instantané, et qu’il vous suffit de trouver la recette.

Mais notre philosophie est que, bien que les concepts qui le sous-tendent soient solides, le « growth hacking » est en grande partie un mot à la mode. En fait, il s’agit simplement d’une tentative de décrire comment les marques réussissent en adoptant des méthodes de croissance non traditionnelles.
Que vous soyez une startup ou un acteur établi, la croissance sera toujours l’un de vos principaux défis. Il est donc compréhensible que les entreprises aient envie de croire qu’il est possible de « pirater » leur croissance.
Mais ce sur quoi vous devriez vraiment vous concentrer, c’est le perfectionnement de vos processus et l’optimisation de vos efforts. En fin de compte, si vous donnez à vos clients ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin, et si vous restez à l’écoute de votre entreprise, le sous-produit sera une sorte d’expansion naturelle et organique.


Plutôt que de chercher des trucs ou des astuces, les entreprises feraient mieux de se concentrer sur le développement et le déploiement de leurs propres processus de croissance. Il est facile de se laisser distraire par de nouvelles choses excitantes et brillantes qui promettent des résultats instantanés, mais la réalité est que la création d’une croissance durable et stable est un défi de taille. Et franchement, cela peut parfois sembler ennuyeux.


Mais les marques qui maîtrisent vraiment la croissance ne sont pas celles qui connaissent un seul cas d’explosion rapide. Ce sont celles qui travaillent dur pour trouver le bon catalyseur pour ce point d’explosion et qui y vont armées d’un plan complet pour capitaliser sur cette croissance – et la poursuivre – après que l’éclat initial se soit estompé.

 

À mesure que vous avancez dans votre propre growth hacking, souvenez-vous de trouver les tactiques qui fonctionnent pour vous et votre entreprise. Aucune entreprise n’est identique en ce qui concerne ses besoins en marketing !

CONCLUSION


Le paysage du marketing est en constante évolution. Les initiatives de croissance ne peuvent donc pas être ponctuelles. La croissance doit être une partie intégrante et permanente de votre plan d’affaires.
Votre approche doit être capable d’évoluer. Elle doit être capable de pivoter. Le growth hacking repose sur un grand nombre de bonnes idées, mais veillez à ne pas vous laisser entraîner par le battage médiatique.


Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière d’aborder la création d’un plan de croissance intelligent et durable pour votre entreprise, contactez-nous.

Nous serons heureux de vous organiser l’une de nos sessions gratuites de 30 minutes sur la stratégie de croissance. Nous rencontrerons votre équipe pour discuter de quelques idées de croissance spécifiques à votre marque et à vos objectifs à long terme ; pas besoin de « trucs » !

FAQ Growth Hacking

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le Growth Hacking est un moyen de marketing très ingénieux et créatif qui se concentre sur une croissance à fort effet de levier en mettant l’accent sur un retour sur investissement élevé dans un délai très court. 


Qu’est-ce que le Growth Marketing ?

Le Growth Marketing est la poursuite méthodique d’une croissance durable, centrée sur le ROI, par le biais de divers moyens, notamment la publicité programmatique, les partenariats, le marketing d’influence, le marketing des réseaux sociaux, le marketing des moteurs de recherche et l’optimisation de la conversion.


Quelles sont les différences entre le Growth Hacking, le Growth Marketing et le Marketing Digital ?

Le Growth Marketing utilise souvent le produit pour stimuler la croissance par le biais des références et de l’augmentation de la rétention, ce qui n’est généralement pas du ressort du marketing digital. Le Growth hacking évoque souvent une série d’améliorations incrémentielles ponctuelles, qui ont moins de chances de perdurer sur une longue période. Une caractéristique distincte du marketing digital est qu’il inclut des activités de marketing de marque, contrairement au Growth Hacking. Le Growth Marketing trouve un équilibre entre le Growth Hacking et le marketing digital. Si le Growth Marketing est généralement plus axé sur le retour sur investissement que le marketing digital traditionnel, les activités de développement de la marque sont nécessairement hors jeu. Et si le Growth Marketing peut toujours inclure des améliorations de produits pour atteindre les objectifs de marketing, l’accent est davantage mis sur la durabilité à long terme.


Le Growth Hacking / Growth Marketing est-il réservé aux startups technologiques ?

Le Growth Hacking et le Growth Marketing ne sont pas réservés aux startups technologiques. Il s’agit d’ensembles d’outils et de philosophies conçus pour les environnements à ressources limitées. Que vous fabriquiez des produits digitaux, des produits physiques ou que vous fournissiez des services à une organisation de grande ou de petite taille, il est probable que les ressources, du moins au début, seront limitées. Le processus de Growth Hacking et de Growth Marketing vous aidera à identifier les meilleures initiatives pour maximiser le retour sur investissement en un minimum de temps.

Le Growth Hacking et le Growth Marketing sont-ils viables pour les entreprises locales ?

Absolument. Les entreprises locales ont souvent une présence physique qui débloque des opportunités de Growth hacking par géolocalisation. Comme les appareils GPS gagnent en popularité, il en va de même pour l’opportunité d’être trouvé sur leurs cartes. Les agences de Growth Marketing comme Deviate Labs disposent de services de conseil spécifiques adaptés aux petites entreprises locales.


Les grandes entreprises peuvent-elles bénéficier du Growth Marketing hacking ?

Oui, avec quelques mises en garde. Si votre désir est d’adopter les méthodologies et tactiques du Growth Hacking en interne, cela nécessitera des changements organisationnels et culturels. Comme le Growth Hacking intègre souvent des modifications du marketing au niveau des produits, vous aurez besoin de personnes dans la partie développement de produits de l’organigramme pour défendre les Growth Hacks. Certaines organisations préfèrent donner aux ressources existantes une formation au Growth Hacking afin de créer une culture de Growth Hacking au sein de l’organisation. Souvent, le recours à une agence de Growth Hacking pour un projet particulier peut catalyser le changement culturel. Millennium Digital propose des services de conseil, pour faire avancer les changements organisationnels et culturels, en plus des services d’exécution pour des projets spécifiques.


Que dois-je rechercher dans une agence de Growth Marketing ?

Lorsque vous cherchez à engager une agence de Growth Marketing, il existe trois principaux critères d’évaluation :
Méthodologie – Offrent-ils les services que vous recherchez ?
Expérience – Ont-ils eu du succès avec des entreprises similaires ?
L’adéquation – Avez-vous un bon sentiment en parlant avec eux ?


Quand dois-je engager une agence de Growth Hacking / Growth Marketing ?

Pour les entités disposant de peu de ressources, nous conseillons généralement d’embaucher une agence de Growth Marketing après que vous ayez un produit ou un service qui a démontré son attrait sur le marché. L’avantage d’engager une agence de Growth hacking et de marketing comme Millennium Digital après l’adéquation produit-marché est que nous pouvons vous aider à atteindre ce que nous appelons l’adéquation « produit-marché-marketing » pour vous aider à vous développer rapidement. Certaines sociétés bien financées engageront une agence de Growth Marketing avant l’adéquation produit-marché afin de réduire le temps de mise sur le marché. Cette approche est courante lorsqu’il existe une opportunité stratégique de « land-grab » sur un marché hautement concurrentiel avec d’autres participants bien financés.
Mon entreprise bénéficierait-elle du Growth Hacking ?
Les approches créatives et rentables de la growth profiteront à la grande majorité des entreprises. Toutefois, si vous n’avez pas établi l’adéquation produit-marché et que les ressources sont limitées, nous vous conseillons d’investir vos ressources dans le produit ou le service jusqu’à ce que vous commenciez à bénéficier d’une croissance organique de bouche à oreille. Dans certaines situations, Millennium Digital peut aider à itérer les marchés cibles parallèlement aux itérations du produit.

Si votre site Web jouit déjà d’une grande autorité, maximisez votre maillage de liens internes.